L’adoption d’un enfant: une procédure magnifique mais semée d’embûches


Greenjee.fr » Adoption » L’adoption d’un enfant: une procédure magnifique mais semée d’embûches

Quand le verdict de l’infertilité tombe, les couples se tournent vers l’adoption. Mais cela demande beaucoup de temps, de la patience.
Il faut savoir qu’en France il faut avoir plus de 28 ans et/ou être mariés depuis plus de 2 ans pour pouvoir entamer une procédure d’adoption. Sont concernés les couples de sexes différents et de même sexe.

Dans quel pays adopter?

En France, les enfants adoptables sont

  • les pupilles de la nation, c’est-à-dire les orphelins, les enfants trouvés.
  • les enfants dont les parents ont été déchus de leurs droits parentaux
  • les enfants délaissés par leurs parents

A l’étranger, les lois sont différentes. Avant de se lancer dans une procédure d’adoption, vérifiez bien les législations en vigueur sous peine de mauvaise surprise.

Qui prononce l’adoption?

Pour les enfants adoptés en France, ce sera le tribunal de grande instance.
Pour les adoptions à l’étranger, la décision est rendue directement par le pays d’adoption. Mais parfois il faut un nouveau jugement en France.

Les démarches d’adoption

Avant de commencer une procédure d’adoption, les futurs parents doivent faire le deuil de l’enfant né de soi qu’ils n’auront jamais. L’enfant qu’ils adopteront ne le ressemblera pas, il faudra pouvoir l’assumer psychologiquement. C’est un long travail qu’il faut absolument avoir fait avant la procédure. Il faut aussi savoir qu’un enfant adopté n’est pas un second choix. Il ne faut pas non plus adopter parce que vous trouvez qu’il y a trop d’enfants malheureux à travers le monde.
Pour pouvoir adopter un enfant en France ou à l’étranger, il faut faire une demande d’agrément auprès du conseil départemental de son lieu d’habitation. Cette demande d’agrément fait l’objet d’une véritable enquête sociale et psychologique. Une fois accordé, cet agrément est valable 5 ans. Une fois l’agrément obtenu, il faut déposer un dossier pour adopter un français ou différents dossiers pour adopter un étranger.
En France, il y a beaucoup d’enfants à adopter mais ce ne sont pas forcément ceux que les parents désirent. Ce sont des grands enfants ou des enfants handicapés ou encore des enfants qui ont frères et soeurs.

Combien coûte une adoption?

Une adoption ne coûte rien parce qu’un enfant n’est pas une marchandise.
Si vous devez payer à l’étranger, méfiez-vous c’est peut-être parce que les parents vendent leurs enfants. Par contre il existe des frais inhérents à une adoption à l’étranger: légalisation du dossier, frais de gestion, éventuellement remboursement des frais supportés par l’orphelinat depuis la naissance de l’enfant, les frais de voyage et de séjours dans le pays étranger pour les parents.

Nos Catégories