Quelle formule choisir pour son permis moto ?


Greenjee.fr » Auto / Moto » Quelle formule choisir pour son permis moto ?

De nombreux jeunes se dirigent vers les formations d’une journée, destinées à leur apprendre à conduire un scooter et celles-ci, sont ouvertes à tous, dés lors que l’âge requis est atteint. Les intéressés peuvent être des curieux débutants avec le scooter, tout comme des pratiquants habitués. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment peut-on conduire un scooter à n’importe quel âge.

A quel âge peut-on conduire un scooter sans permis ?

Il faut être âgés de 14 ans minimum pour pouvoir circuler avec un scooter de 50 cm 3, mais devant l’ensemble des lois des deux roux, toute personne de plus de 14 ans n’est pas autorisée à conduire ces derniers. Durant ces dernières années, la législation des scooters s’est beaucoup développée : par exemple en 2002, le décret numéro 2002-675 obligeaient les conducteurs de scooter à avoir un brevet de sécurité routière BSR pour circuler avec un scooter sans permis, puis ce décret a été annulé le 8 novembre 2012 et remplacé par l’ « apprenti motard » AM du permis de conduire.

Conduire un scooter sans permis

Conduire un scooter sans permis

Tout dépend de la date de naissance du conducteur, on les divise en trois situations possibles :

  • nés avant le 31 décembre 1987 : ces conducteurs peuvent circuler avec un scooter sans permis,
  • nés après le 1er janvier 1988 : le conducteur doit avoir un brevet de sécurité routière ou un titre équivalent valable en Europe,
  • Ceux qui viennent de souffler le 14e bougie : la loi leurs impose d’être titulaire d’un AM du permis de conduite.

La différence entre BSR et AM

En réalité, il n’y pas de grande différence entre le BSR et le AM, ils sont presque identiques, seules les démarches d’administration les différencient. Pour obtenir le brevet de sécurité routière dans le but de conduire un scooter, il faut passer par deux formation :

La première formation est théorique et dispensée généralement au collège. Elle permet d’apprendre les règles de sécurité routière et est validée par l’acquisition de l’ASR (Attestation de Sécurité Routière).

La deuxième formation est une mise en pratique : on la trouve dans les écoles de conduite ou au sein des associations, dans le but d’apprendre à conduire un scooter pendant 7h. Mais la pratique est interdite avant que l’attestation de suivi de formation soit obtenue.

Les coûts de la pratique sont entre 100 euros et 250 euros. Une fois les deux attestations obtenues, la conducteur élève doit encore faire des démarches pour obtenir la catégorie AM du permis de conduite. Ce genre de dossier demande un formulaire pour l’inscription, deux photos d’identité, un certificat de participation à JDC ou JAPD, une attestation de sécurité routière et une attestation de suivi de formation et deux copies de pièces d’identité.

Trouvez une assurance scooter pas chère

Trouvez une assurance scooterSi vous avez l’intention de rouler avec un deux-roues de ce genre, il est indispensable d’avoir tous les documents nécessaires. La loi française oblige tous les conducteurs que ce soit pour les voitures ou les deux-roues d’avoir impérativement une assurance. Cette dernière est pratique et surtout indispensable dans le cadre d’un accident. L’absence de ce document sera alors réprimandée avec une forte amende. De ce fait, le bon plan pour votre deux roues consiste à remplir un devis en ligne.

  • Grâce à ce document, vous pouvez souscrire en ligne très facilement et réussir à trouver également une assurance de qualité.
  • Si vous avez des questions, un tel professionnel pourra clairement vous épauler dans toutes les démarches, cela vous évite de perdre du temps.
  • Si vous commencez votre devis, vous pourrez le reprendre très facilement sans toutefois être contraint de renseigner à nouveau les informations.
  • Ce sont les meilleurs assureurs qui ont été sélectionnés, vous pouvez alors profiter du meilleur rapport qualité/prix.
  • L’assurance pour un scooter de 50cc est donc abordable puisque vous devez prévoir 19 euros par mois pour le premier palier.
  • La facture passe à 32 euros par mois, vous aurez une prise en compte de plusieurs dégâts comme l’incendie et le vol.

Ce second palier est nécessaire si vous avez l’intention de stationner votre deux-roues à l’extérieur par exemple. Il sera alors la cible de malfaiteurs et les scooters sont souvent à l’origine de plusieurs vols. Par conséquent, il est préférable de payer 32 euros par mois pour avoir une couverture complète et vous serez à l’abri de toutes les mauvaises surprises. En effet, avec le premier palier, l’incendie et le vol ne sont pas forcément pris en compte, ce qui peut être problématique.

Vous disposez désormais de toutes les astuces pour réussir à trouver la meilleure assurance.

Nos Catégories