Le château Angélus dans ses moindres détails


Greenjee.fr » Cuisine » Le château Angélus dans ses moindres détails

Le château de l’Angélus se situe dans la Gironde. C’est un domaine qui a construit une solide réputation au fil des années.

A la découverte de ce beau domaine viticole

Vin de chateau  Le château de l’Angélus est un domaine qui possède une histoire chargée. Il faut comprendre comment le château en est arrivé à ce niveau-là. C’est un bordeaux qui est bien classé et qui possède une belle appellation. C’est un vin qui, depuis 2012, a été promu comme étant le 1er Grand Cru Classé A parmi tous les Saint-Emilion. C’est suite à ce reclassement que le Château Angélus est entré dans la cour des grands.

Le vin tient de ses origines au coeur d’un domaine qui possède un vignoble de 37 hectares. Tout le vignoble s’articule autour du château. Pour obtenir un tel vin, il faut avoir un sol argilo-calcaire. Ce sol doit être naturellement drainé pour offrir un tel raisin. Les vins de ce domaine sont réalisés avec deux cépages principaux que sont :

  • Les merlots qui sont présents sur une base en argile.
  • Les cabernets francs, ce cépage est notamment présent sur un sol plus technique, à savoir un sol sablo-argilo-calcaire.

Pour que le vin ait un succès pareil, il a fallu une personne qui dirige ce domaine avec une main de maître. C’est le cas avec la famille de Boüard. Ce sont les membres d’une famille qui se sont toujours donnés à fond pour réussir dans le domaine. C’est le travail acharné d’Hubert de Boüard qui, en 1987, rachète le domaine avec son cousin, Jean-Hubert Grenié.

VinA tous les deux, ils ont beaucoup oeuvré pour faire de ce domaine https://www.cavissima.com/achat-vin/par-regions/bordeaux/chateau-angelus/, un domaine reconnu mondialement. Aujourd’hui, c’est à sa fille qu’il a décidé de céder le domaine. Cette fille a été travailler en Angleterre. Quand son père l’a rappelée pour prendre le domaine, elle n’a pas hésité. C’est une entrepreneure qui est toujours prête à investir et à voir le futur. C’est depuis 2016 que l’équipe dirigeante de Stéphanie de Boüard s’est renforcée, avec une nouvelle personne : Thierry Grenié de Boüard. Aujourd’hui, c’est la huitième génération qui est dans le domaine. Leur grande interrogation est de pouvoir conserver tous ces éléments qui réussissent le succès de leur vin avec une grande précision sur l’écosystème qu’ils ont, eux-mêmes, mis en place.

Le château l’Angélus possède une grande notoriété. Un des objectifs secrets du château est d’arriver à un prix de vente qui soit proche de l’Ausone ou encore du Château Cheval Blanc. Mais la critique viticole et oenologique reste très positive. Ce sont des éléments importants à prendre en compte. Ce vin doit conserver ce qui fait sa force, à savoir une race, ou encore une pureté qui ne peut pas lui faire défaut. C’est la puissance et la grande sensualité de ce vin qui va lui permettre de continuer à truster les sommets dans les revues viticoles. Le château se développe avec le Carillon de l’Angélus qui est le second vin du domaine. Ce vin est conçu à partir des vignes très jeunes, mais aussi en prenant des raisins présents sur des zones de moins bonne qualité comparé au vin principal.

Plus d'article ?