Défense du consommateur : porter plainte pour escroquerie

Défense du consommateur : porter plainte pour escroquerie


Greenjee.fr » Défense des consommateurs » Défense du consommateur : porter plainte pour escroquerie

Dans le monde du commerce et des affaires, le consommateur peut vite se transformer en une proie pour les escrocs. Les arnaques sont très fréquentes et elles touchent tous les secteurs, vente à distance, démarchage à domicile, banques, assurances, produits de consommation courante, spectacles, locations et achats immobiliers.
Heureusement, il existe tout un arsenal juridique qui garantit la défense du consommateur et lui permet de porter plainte contre les escrocs afin de se faire dédommager et mettre fin aux pratiques frauduleuses.
On peut parler d’escroquerie lorsqu’on est face à une présentation frauduleuse d’une offre, une publicité mensongère, l’utilisation par le vendeur ou le prestataire de services d’une fausse identitaire ou d’une fausse qualité ou un abus de faiblesse.

Porter plainte pour escroquerie

Si on est victime d’une escroquerie et que la fraude est avérée, on porte plainte contre l’escroc en allant personnellement au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie territorialement compétents. Il est aussi possible d’envoyer un courrier aux services de police ou de gendarmerie pour porter plainte. Le procureur de la république du tribunal de grande instance peut aussi être saisi. 
La plainte pour escroquerie peut être déposée contre une personne, une entreprise ou contre X.
Pour être dédommagée du préjudice, la victime de l’escroquerie doit se constituer partie civile en envoyant un courrier au juge d’instruction du tribunal de grande instance.
 

Nos Catégories