Quelles sont les différences entre expertise et contre expertise incendie ?


Greenjee.fr » Démarches » Quelles sont les différences entre expertise et contre expertise incendie ?

Les locataires ou propriétaires de biens immobiliers peuvent souscrire à une assurance pour couvrir les dégâts en cas de sinistres. Au nombre des sinistres couverts, il y a les incendies. Ainsi, lorsque votre logement subit un incendie, votre assurance vous propose un dédommagement sur la base d’une expertise, mais une contre-expertise peut aussi intervenir. Quelles sont les différences entre ces deux procédés ?

Expertise incendie : qu’est-ce que c’est ?

Une expertise incendie est réalisée par un expert en assurance lorsqu’un logement assuré subit un incendie. Mandaté par votre compagnie d’assurances, celui-ci est un acteur important dans le processus indemnisation. Son rôle est de produire le rapport sur lequel se basera la compagnie pour vous proposer une indemnisation. Pour le produire, l’expert en incendie se base sur :

  • les factures de réparation ou d’achat ;
  • l’acte notarié ;
  • les garanties ;
  • les images d’avant et d’après le sinistre ;
  • les pièces justificatives de la valeur de vos biens et autres.

L’expertise incendie belgique par exemple, se déroule dans les 15 jours qui suivent l’incident. Par ailleurs, pour laisser des preuves qui attestent des dommages que le bien a subis, il n’est pas conseillé de procéder au nettoyage ou à des réparations avant le passage de l’expert. Toutefois, si vous deviez procéder à des réparations en urgence, prenez au préalable l’avis de votre assureur. Dans ce cas, il est tout de même conseillé de conserver des clichés qui illustrent les dégâts.

Contre-expertise incendie : que faut-il savoir ?

En général, la contre-expertise intervient lorsque l’assuré estime que le montant de l’indemnisation proposé est trop bas. En effet, il peut arriver que les dégâts soient sous-estimés par l’expert mandaté par l’assureur. Elle est réalisée par un expert en assurance que vous mandatez en personne. Principalement, son rôle est de vous aider à obtenir une meilleure indemnisation. Il est donc là pour veiller à ce que vous ne soyez pas lésé. Totalement indépendant, il sert aussi d’intermédiaire entre la compagnie et vous.

Pour atteindre son objectif, il va produire un rapport en se basant sur les moindres détails. Ensuite, il procède au calcul du montant de l’indemnisation. Pour finir, il passe à une expertise contradictoire en prenant contact et en discutant avec le premier expert. Après cette confrontation, vous pouvez obtenir gain de cause ou non. En effet, il est possible que l’expert et le contre-expert aboutissent aux mêmes conclusions ou qu’ils ne parviennent pas à trouver un terrain d’entente. Dans l’un ou l’autre des cas, on dit que la contre-expertise est défavorable.

Expertise et contre-expertise incendie : les grandes différences ?

La première différence se situe au niveau du mandataire des deux experts en assurance. Dans le cas d’une expertise, l’expert est mandaté par l’assureur, mais il est plutôt mandaté par l’assuré dans le second cas. Ensuite, généralement les honoraires du contre-expert (sauf si le contrat prévoit des dispositions particulières) sont pris en charge par l’assuré tandis que ceux de l’expert sont directement réglés par l’assurance.

En outre, bien que les deux experts doivent impérativement faire preuve d’impartialité et d’objectivité, le contre-expert veille principalement sur vos intérêts. Il sera donc amené à trouver des preuves et des arguments pour faire grimper le montant de votre indemnisation. Vous êtes sa priorité, ce qui n’est pas le cas de l’expert de l’assurance.

Nos Catégories