Pour démystifier un peu un sujet tabou, parlons du spermogramme

Pour démystifier un peu un sujet tabou, parlons du spermogramme


Greenjee.fr » Santé » Pour démystifier un peu un sujet tabou, parlons du spermogramme

Quand vous et monsieur essayez depuis un bon moment d’avoir un enfant mais que vous n’êtes toujours pas enceinte. Il faut bien se rendre à l’évidence et se dire que quelque chose ne va pas.
Donc il est conseillé d’aller consulter un spécialiste. Après avoir tout expliqué à ce spécialiste, celui-ci vous demandera à l’un et l’autre de passer des examens. Et pour monsieur l’examen s’appelle un spermogramme.
En effet, il faut absolument identifier les causes d’infertilité avant de se lancer dans un programme de fertilité ou de procréation médicalement assistée.

A quoi ça sert? En quoi ça consiste?

Le spermogramme sert à voir la qualité et la quantité de spermatozoïdes dans son sperme. Il mesure le nombre de spermatozoïdes, leur mobilité et quantifie le sperme.
Pour faire l’examen, il faut prendre rendez-vous dans un laboratoire spécialisé. Attention, il faut observer une abstinence de 3 ou 4 jours avant d’y aller pour se donner plus de chance de réussir. La secrétaire vous dira aussi de ne pas prendre de bain chaud avant de venir.
Outre le côté gênant de l’examen, sachez que ce n’est pas douloureux.
Voici comme se déroule l’examen: Monsieur est installé dans une pièce, s’il le désire Madame peut l’accompagner. Il faut alors se masturber pour effectuer un recueil de sperme dans un flacon stérile. Autant vous prévenir tout de suite, la pièce n’a rien de terrible. Quelques magazines masculins vous seront proposés mais c’est tout. Si vous avez un doute ou un souci, n’hésitez pas à en parler au personnel du laboratoire, il a l’habitude.
En sortant, vous remettez votre flacon à un technicien de laboratoire qui va s’en occuper dans les 2 heures suivantes.

D’abord avec un microscope, il va quantifier le volume du recueil, le nombre de spermatozoïdes. Il va examiner leur forme et leur mobilité. Ensuite ce technicien mesure le pH du sperme et fait quelques analyses biochimiques.
Quand les résultats vous sont communiqués, vous saurez à quoi vous en tenir.
Par contre, les noms utilisés sont un peu barbares. Le mieux est de demander les explications à votre andrologue.
Mais voici quelques définitions pour vous aider à y voir plus clair.

  • Oligospermie= pas assez de spermatozoïdes
  • Asthénospermie= les spermatozoïdes ne bougent pas assez
  • Hypospermie= Pas assez de sperme, à l’inverse d’hyperspermie
  • Azoospermie: pas de spermatozoïde dans le sperme

Et bonne nouvelle: un seul spermogramme ne suffit pas, il faudra en repasser d’autres. Et si les résultats sont semblables, on pourra alors considérer qu’il y a une pathologie et mettre en route le programme adapté.

Nos Catégories