Varicelle que faire : comment faire passer cette maladie sans trop souffrir ?


Greenjee.fr » Santé » Varicelle que faire : comment faire passer cette maladie sans trop souffrir ?

Qui d’entre nous n’a jamais contracté la varicelle ? Très peu, c’est certain. La varicelle est une maladie très contagieuse et qui se propage facilement dans les écoles, garderies et crèches, c’est la cause fréquente d’énormes épidémies.

La varicelle est une maladie causée par le virus Varicelle-Zona (VZV)  qui se transmet par voies respiratoires, donc au moment d’un échange de discussion, ou au contact des cloques.

Les épidémies de varicelle sont fréquentes entre la fin de l’hiver et le début du printemps, moment propice au virus pour se développer et se propager.

Après l’apparition des premiers boutons, la personne atteinte est contagieuse pendant 24 à 48h et la maladie dure environs une semaine, parfois plus.

De manière général, si vous contractez la varicelle une seule fois, vous êtes libre pour le reste de vos jours, mais le virus n’est pas entièrement éliminé et il demeure en dormance dans les nerfs pour réapparaître en Zona, une maladie un peu plus douloureuse, mais beaucoup plus rare, puisque généralement le Zona, lui, reste en dormance.

Quelles sont les complications possibles d’une varicelle ?

Mis à part le Zona, la varicelle peut-elle causer d’autres maladies ? Il est à noter que la varicelle est bien connu pour être une maladie bénigne sans trop de complications, ce qui a été prouvé. Cependant, il peut y avoir de légères difficultés telles que :

  • Des surinfections : causées par le fait de gratter trop fort les boutons de varicelle, cela pourrait les mener à s’infecter, ce qui n’est pas très grave non plus, mais mieux vaut laisser guérir sans gratter.
  • Pneumonie et encéphalite : ce sont des cas extrêmement rares, qui arrivent aux personnes dont le système immunitaire est faible. Les femmes enceintes et les bébés sont aussi concernés.
  • Dans 1 à 2% des cas, lorsqu’une femme enceinte est atteinte d’une varicelle, cela  peut provoquer à son futur bébé une malformation.

Vous l’aurez bien compris, la varicelle n’est pas une maladie si grave que ça, parce qu’à part le fait de rester à la maison et se gratter, elle ne laisse pas de séquelles.

Quels sont les symptômes d’une varicelle ?

Les premiers symptômes d’une varicelle n’apparaissent que deux semaines après contamination et se traduisent par :

  • Une éruption de boutons rouges qui ressemblent à des piqûres de moustiques, purulentes ou pas, qui se répartissent sur tout le corps sans exceptions.
  • Une légère fièvre.
  • Des démangeaisons insupportables.
  • Il y aurait également quelques symptômes associés, comme la fatigue marquée, le teint pâle et les yeux vitreux.

Il est à noter que toute personne peut être touché par la varicelle. Toutefois, 90% des personnes la contractent avant de 10 ans.

Comment éviter la varicelle ?

La varicelle est quasiment inévitable, étant très contagieuse. Mais il existe de nos jours un tout nouveau vaccin contre la varicelle qui commence à faire ses preuves depuis quelques années. Au Canada, le ROR (Rubéole, Oreillons et Rougeole) est combiné à celui de la varicelle. Sinon, il faut tout simplement ne pas sortir de chez soi en cas d’épidémie de varicelle, pour éviter tout risque de la contracter.

Toutefois, il y’a des mesures de sécurité qu’il faut absolument appliquer pour ne pas avoir de complications :

  • Ne jamais se gratter même si c’est difficile.
  • Se laver les mains constamment pour ne pas contaminer vos parents et ne pas infecter la plaie.

Quels sont les traitement médicamenteux à adopter en cas de contraction d’une varicelle ?

Étant une maladie bénigne, la varicelle n’est pas difficile à traiter et ne nécessite pas une liste de traitement médicamenteux .

  • De l’aspirine ou du paracétamol pour gérer les fièvres, sous ordonnance de votre médecin après consultation.
  • S’il y a présence d’infection quelconque, il faudrait passer aux antibiotiques.
  • Chez les nouveau-nés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli, il y a possibilité de prescription d’un anti-viral.

J’ai fait tout ce que vous avez cité, de la prévention aux médicaments, que pourrais-je faire de plus ?

Vous voulez vous en débarrasser rapidement ? À part les médicaments, vous ne savez plus quoi faire ? Vous voulez au moins arrêter les démangeaisons ? Voici quelques recettes de grand-mères qui pourraient vous aider :

  • Le tilleul : mettez une petite cueillette de tilleul dans un sac de tissus, accrochez le sac au robinet et ouvrez le, ceci vous fera un bain, pour vous ou pour la personne atteinte de la varicelle, ce qui soulagera considérablement les démangeaisons.
  • Fécule de pomme de terre : en effet, la pomme de terre est connue pour ses bienfaits apaisants. Donc, mettez deux cuillères de fécule de ce légume dans un verre d’eau et faites-en un cataplasme à appliquer sur les endroits où cela vous gratte le plus.
Nos Catégories