Le RGO, ou reflux gastro-œsophagien, qu'est-ce que c'est ?

Le RGO, ou reflux gastro-œsophagien, qu'est-ce que c'est ?


Greenjee.fr » Symptome » Le RGO, ou reflux gastro-œsophagien, qu'est-ce que c'est ?

Vous venez d’accoucher, et vous avez pris la décision d’allaiter votre enfant. Vous avez longtemps imaginé le lien fort qui allait alors vous unir, mais malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu. Votre enfant régurgite, et parfois vomit, alors que la tétée se passait bien.
Certaines mères se sentent alors coupables, pensent qu’elles sont à l’origine du problème, alors qu’il n’en est rien.
En effet, il est fort probable que bébé souffre de RGO, le reflux gastro-œsophagien du nourrisson. Cette pathologie n’est grave dans la plupart des cas, mais il est tout de même important de consulter un pédiatre, et trouver une solution.
Qu’est-ce que le RGO ? Quels en sont les symptômes ? C’est ce que nous allons voir dans cet article, spécialement dédié aux jeunes mamans.

Les symptômes RGO du nourrisson

Les symptômes caractéristiques d’un reflux gastro-œsophagien sont très faciles à identifier. Votre enfant régurgite, et parfois vomit, et tout cela sans effort particulier. Ces phénomènes ont lieu après chaque tétée, lorsque vous changez bébé de position.

Les causes du RGO du nourrisson

Il peut y avoir deux cause au reflux gastro-œsophagien du nourrisson.

Un muscle en particulier manque de tonicité

Il existe un muscle, situé à la rencontre entre l’œsophage et l’estomac, qui permet d’éviter les remontées de nourriture chez les personnes adultes. Chez les bébés en revanche, il se peut que se muscle manque de tonicité. C’est normal, il ne faut pas s’inquiéter. Mais, si ce muscle ne se contracte pas, afin de verrouiller l’estomac pour y préserver la nourriture ingérée, celle-ci peut faire le chemin inverse, pour être régurgitée.
Pas d’inquiétude cependant. Cette faiblesse va peu à peu disparaître, à mesure que bébé grandit et qu’il découvre la position debout.

La capacité de l’estomac est encore trop faible

Bébé est tout petit à la naissance. Il en va de même pour ses organes internes, et donc son estomac. Lorsqu’il tète, il ingurgite du lait maternel, mais également de l’air, à cause de la succion. Il peut alors arriver que l’organe soit rempli très vite, et l’on observe alors un phénomène de vomissement.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Si les RGO symptômes se produisent en dehors des repas, à tout moment de la journée, et si les vomissements contiennent du sang, il faut absolument contacter un pédiatre. C’est peut-être un symptôme du RGO pathologique, qui peut entrainer des maladies plus graves, comme un retard de croissance ou des otites à répétition par exemple.

Quelles sont les solutions à adopter ?

Opter pour du lait en poudre épaissi

Pour palier au reflux gastro-œsophagien, il est possible de donner du lait en poudre épaissi à bébé. Lors de ses repas, celui-ci devra être bien maintenu, de préférence en position verticale, afin de limiter les risques de vomissements.
Nous l’avons dit, bébé avale de l’air, ce qui provoque un trop-plein dans l’estomac. Sachez qu’il existe certaines tétines, qui permettent de diminuer l’afflux d’air.

Attendre que cela passe

Certaines mères refusent de donner du lait en poudre à leur enfant. Dans ce cas, il n’y a qu’une chose à faire : attendre que le RGO passe. Cependant, il est fortement conseillé de consulter. Votre pédiatre pourra vous prescrire des médicaments contre les vomissements.

Nos Catégories