Alcoolémie, quelles sont les limites en France ?

Alcoolémie, quelles sont les limites en France ?


Greenjee.fr » Tout savoir sur la santé » Alcoolémie, quelles sont les limites en France ?

Ce que l’on appelle alcoolémie, est tout simplement le taux d’alcool que l’on retrouve dans le sang, et qui est également perceptible dans l’air expiré. Bien évidemment, on ne vous apprend rien en vous disant qu’il est interdit de conduire au delà d’un certain taux d’alcoolémie. Cependant, on ne sait pas toujours quelles sont les limites imposées par la loi en la matière, et c’est souvent à ce niveau que l’on peut ressentir certains doutes.
Il faut savoir concernant l’alcoolémie, que celle-ci peut faire l’objet d’un contrôle inopiné. Le but n’est pas de vous verbaliser à tout prix, mais bien de procéder à une certaine prévention, de manière à ce que les automobilistes évident de conduire en ayant consommé de l’alcool.
Voici donc les taux en vigueur concernant l’alcoolémie.

Comprendre les limites en matière d’alcoolémie

Sachez que la limite légale se situe à 0,5 g d’alcool par litre de sang, une limite qui est fixée de son côté à 0,2 grammes pour une personne ayant un permis probatoire.
Quant aux sanctions, elles peuvent différer en fonction des situations : tout dépend si votre taux d’alcoolémie est inférieur ou supérieur à 0,8 g.
Dans le premier cas, en dessous de 0,8 g, vous devrez payer 750€ d’amende, et vous aurez un retrait de 6 points sur votre permis, le tout avec une suspension éventuelle du permis.
Au delà de 0,8, vous risquez des sanctions judiciaires, avec des amendes pouvant atteindre 4500€ d’amende, un emprisonnement, une suspension pouvant aller jusqu’à 3 ans, ou une annulation, mais aussi une éventuelle interdiction de conduire certains véhicules sans permis.
Boire ou conduire, il faut donc choisir !

Nos Catégories