Utérus rétroversé : c’est grave docteur ?

Utérus rétroversé : c’est grave docteur ?


Greenjee.fr » Tout savoir sur la santé » Utérus rétroversé : c’est grave docteur ?

Votre gynécologue vous a dit que vous avez un utérus rétroversé mais vous ne savez pas ce que ça veut dire ? Nous allons vous expliquer en détails en quoi ça consiste.

Utérus rétroversé

Rassurez-vous, l’utérus rétroversé n’est pas une maladie. Il s’agit tout simplement d’une variante anatomique. En effet, chez certaines femmes, l’utérus a une position un peu particulière dans la cavité pelvienne.
Dans la majorité des cas, l’utérus est antéversé : il est orienté vers l’avant et repose sur la vessie. Cependant, il arrive qu’il bascule vers l’arrière, en direction du rectum : on dit alors qu’il est rétroversé.
A quoi est due cette différence anatomique ? Simplement au hasard. Il n’y a d’ailleurs aucune prédisposition héréditaire.

Quelles sont les conséquences d’un utérus rétroversé

Les douleurs pendant les règles (dysménorrhées) sont liées à la contraction de l’utérus. La douleur est liée à l’intensité des contractions. Les douleurs sont un peu plus fréquentes chez les femmes qui ont un utérus rétroversé mais ce n’est pas systématique.
Par ailleurs, un utérus rétroversé peut provoquer des douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunies). C’est un phénomène purement mécanique : le pénis peut alors toucher le col de l’utérus qui est une zone très sensible, ce qui occasionne des douleurs.

Utérus rétroversé, grossesse et accouchement

Si vous avez un utérus vers l’arrière, vous vous êtes sans doute déjà demandé si utérus rétroversé et grossesse étaient compatibles. Rassurez-vous, un utérus rétroversé n’a aucune conséquence sur le déroulement d’une grossesse. En fait, l’utérus va même reprendre sa place vers l’avant. Les cas de complications sont exceptionnels.

Nos Catégories